LE MATCH


Finale

08/11/2015


Sébastien Parcelier - Jean-Yves Richard


19 °C

Spectateurs:
Gérard Baherle

 

 




Sébastien Parcelier bat Jean-Yves Richard

6/3 2/6 6/2

Déroulement du match:
Début du match à 15H15

Sébastien sert en premier.

0/1 1/1 1/2 2/2 3/2 4/2 5/2 5/3 6/3 en 00H33
puis
0/1 0/2 1/2 1/3 1/4 2/4 2/5 2/6 en 00H27
et
0/1 1/1 2/1 3/1 4/1 5/1 5/2 6/2 en 00H35

Durée du match : 15H49


Jamais une finale de La Renardière ne s'était déroulée aussi tard dans la saison, et quelle chance, il faisait un temps superbe, un temps de septembre. Bien sûr, il manquait des spectateurs pour assister à ce dernier match mais les championnats d'hivers se déroulaient pour les hommes au même moment à la Madeleine et les filles avaient terminé tard ce midi dans leur victoire face à La Loupe.


Seul notre très assidu Gérard était présent pour assister à cette belle finale.
Le temps était donc exceptionnellement doux et le soleil participait d’ailleurs au combat que se livrèrent les deux finalistes. Tous les deux jeux, de l’avis des joueurs, il était impossible de distinguer les balles hautes, car à cette époque de l'année, le soleil est très rasant en pleine après-midi.

Pour commencer le match, Sébastien nous sert un jeu ponctué de trois doubles fautes sur quatre points disputés. Sensuit ensuite un même jeu de service pour tenant du titre, Jean-Yves, avec deux mauvais engagements.
La partie va être pourtant bien lancée en exploitant l'allié solaire dès que l’occasion se présentait. Les deux participants ne vont donc pas se gêner de tenter des lobs pour récupérer des points dans lesquels l’adversaire éblouis, ratait ses smashs.

D’ailleurs, inutile de préciser que dès que l’occasion se présente, Sébastien lobe...

Celui-ci s'empare donc finalement du premier set par 6/3.


Bien qu’émoussé par un match par équipe de la veille, le tenant du titre va s'octroyer la seconde manche sur le score facile de 6 jeux à 2. Sébastien semblait alors en perte de réussite sur ces attaques.


C’est dans l’ultime manche que Jean-Yves finit par s'effondrer physiquement. Sébastien avait réagi à la perte du deuxième set par des attaques mieux contrôlées et concluait la finale par de très beaux points terminés à la volée. Mené 4 jeux à 1, Jean-Yves n'avait plus l'énergie pour remonter le handicap. Sébastien jouait maintenant plus long et à la seconde balle de match, il obtenait ce titre qu'il avait laissé échapper en 2010 face à ce même Jean-Yves. A sa troisième participation, il peut enfin soulever le trophée.


Pour sa part, Jean-Yves, trois fois vainqueur, n'a décidément pas réussi à obtenir un titre une année impaire.




Toutes les fautes de frappe, d'orthographe, de grammaire et de syntaxe ci-dessus, sont la propriété intellectuelle de l'auteur. Elles peuvent être reproduites ou même corrigées sans son accord préalable.




(c)PhA 2013


LE TOURNOI

Actualisation du 7 septembre 2021
depuis une mise en ligne le 6 février 2006.